ECOMUSEE DE L’ILE DE GROIX

«  UNE CULTURE EN PARTAGE : HOMMAGE AUX DONATEURS »

Exposition Temporaire 2010

15 juillet 2010- 13 mars 2011

PROLONGATION JUSQU’AU 31 MARS 2012

Pour cause d'annulation de l'exposition temporaire sur les 300 femmes armateurs de l'île de Groix

La participation massive des donateurs à la création des collections du musée

Depuis ses origines en 1981, date du premier recrutement d’une conservatrice par la mairie de Groix, jusqu’à nos jours, l’Ecomusée de l’île de Groix a constitué ses collections en grande partie grâce à des dons (près de 80%), offerts  par plus de 350 familles.

 La plupart des donateurs sont des Groisillons, issus directement du contexte de la société insulaire de l’époque thonière, mais aussi parfois des familles d’artistes  qui ont oeuvré à Groix : Pierre Bertrand ( 1884-1975), Jean Frélaut ( 1879-1954), Germaine Gardey ( 1904-1995) ou qui se sont intéressés au poète groisillon Jean-Pierre Calloch ( Henry Huerre, 1882-1972) , tandis que, signe des temps, quelques résidents secondaires, ou  Groisillons d’adoption, n’hésitent pas à donner tel objet de la vie quotidienne, costume ou  instrument de travail qui leur semble digne d’intérêt pour le musée, et qu’ils ont découvert dans une maison groisillonne qu’ils ont rachetée.

Des portraits originaux retraçant le partage d’une culture

La présentation suit  l’ordre de constitution des collections, pour en marquer les grandes étapes, insiste aussi sur des thèmes que le musée souhaitera voir mieux représenter à l’avenir, et accompagne les objets par des portraits des donateurs, anciens ou récents.

Une partie des portraits a été réalisée lors d’ateliers intergénérationnels innovants, associant donateurs et élèves du collège Saint Tudy, qui ont retravaillé en numérique les portraits de donateurs qu’ils ont effectués dans le cadre de ces ateliers, basés sur les objets qu’ils avaient eux-mêmes choisis à travers le musée, et sur la mémoire vivante que les donateurs leur en transmettaient. Les élèves sont à leur tour devenus donateurs, en faisant don au musée des beaux portraits photographiques ainsi réalisés. St Tudy vient d’en éditer une plaquette ( e-mail : cath.legoff@hotmail.fr )

Une autre partie de ces portraits de donateurs a été réalisée par la jeune artiste Nastasja Duthois, élève de quatrième année de l’école des Beaux-Arts de Lorient, dont la maturité et la sensibilité ont favorisé une approche individualisée pour chaque donateur par rapport à son contexte et son histoire.

Une place spéciale est accordée à la présentation des «  coulisses » du travail du musée à travers tout le processus suivi par l’objet, depuis le don, l’enquête menée sur son histoire et son contexte d’utilisation, la présentation des dons à la commission scientifique régionale, l’inscription à l’inventaire scientifique du musée, jusqu’au  travail de conservation préventive ou à une éventuelle restauration, avant la mise en valeur proprement dite.

Cet hommage aux donateurs est à la fois un acte de reconnaissance du musée, mais aussi un travail collectif de transmission entre les générations de toute la richesse de la culture groisillonne. Le projet a été soutenu par la DRAC et le Conseil Général du Morbihan