LE MILIEU ET SON PATRIMOINE NATUREL

 

L'Île de Groix, née du choc entre deux masses continentales, est encore un terrain de prédilection pour la recherche en géologie et minéralogie. Essentiellement constituée de micaschistes variés, dont on voit des échantillons en vitrine, elle est renommée pour la présence de roches basiques en surface, et pour ses grenats, en incrustation sur différents minéraux, dont l'érosion donne les fameux "sables rouges".

La maquette de l'île, complétée par des cartes et une vue aérienne, permet de comprendre les contrastes démographiques et économiques entre la partie Ouest "Piwisi", bordée de hautes falaises peu accessibles et plus exposée au vents dominants, et la partie Est "Primiture" plus basse, bénéficiant des meilleurs ports, d'un climat plus clément pour l'agriculture et à laquelle ses plages, plus nombreuses qu'à l'Ouest, fournissent désormais un "atout" supplémentaire. Toute une richesse culturelle accompagne ces différences, dans le breton parlé à Groix, dans la recette locale du "Kouign Pod" (Tchumpôt) ...

Les aquariums, échantillons de "pouces-pieds" et crustacés divers illustrent la richesse des fonds sous-marins de l'île.

 

glauco crevette poisson