Le mot de la Conservatrice

vuemusee

L’Ecomusée de l’île de Groix est un musée de société consacré au patrimoine et à l’histoire de la vie d’une communauté insulaire. Il est à la fois un service public de proximité, et une introduction à la découverte de l’île pour ceux qui viennent la visiter .

L’idée de le  créer est née progressivement dans les années 1970, favorisée par les travaux de chercheurs et d’associations, parallèlement à la prise de conscience par les Groisillons de la fragilité du patrimoine unique dont ils avaient la responsabilité, tout particulièrement dans le domaine de la culture maritime de ce qui fut le premier port d’armement thonier de France. La mairie de Groix racheta  l’ancienne conserverie de  thon Romieux, et confia en 1981 à un conservateur le programme muséographique de ce qui allait devenir un musée municipal contrôlé par la Direction des Musées de France, ouvert au public à partir de juillet 1984.

Les collections, bateaux, maquettes, dessins et peintures, instruments de pêche, costumes, objets de la vie quotidienne, photographies anciennes,  sont composées à  80% par les dons de plus de 350 familles de Groix ( sur une île d’environ 2300 habitants), et complétées par des achats effectués pour la plupart avec l’aide du Fonds Régional d’Acquisition des Musées (qui met en oeuvre des fonds de l’Etat et de la Région), mais aussi parfois  par la générosité de familles d’artistes qui ont œuvré jadis sur l’île.

Dans ce musée ouvert toute l’année, un choix de films peut également être visionné dans l’espace audiovisuel sur demande à l’accueil, des expositions temporaires sont présentées chaque année, des animations sont disponibles sur réservation, un dépliant d’aide à la visite existe en cinq langues ( français, anglais, allemand, espagnol,  breton) et comporte aussi une carte des sentiers balisés de l’écomusée ( balisage jaune et bleu) pour mieux découvrir le petit patrimoine groisillon, tandis qu’une librairie permet d’acheter des publications sur l’île de Groix. En juillet-août, il est possible aussi, en prenant un billet groupé, de visiter la maison de pêcheur-agriculteur, antenne de l’écomusée, au village de Kerlard.

L’écomusée de l’île de Groix, désormais labellisé Musée de France, est soutenu dans ses actions par la Direction Régionale des Affaires Culturelles ( Ministère de la Culture) et par le Conseil Général du Morbihan, ainsi que, pour certains projets, par le Conseil Régional de Bretagne.

 

Sylvie San Quirce